Search
  • Caroline Ferré

Comment éviter la tête plate de votre bébé

La plagiocéphalie ou brachycéphalie, aussi communément appelé « tête plate », est un aplatissement de l’arrière des os du crâne du bébé. Les premiers mois de la vie les os de son crâne son encore malléable, il est donc important de prendre soin des positions et veiller à ce que les supports (matelas, coussins et transats) soient adaptés.

Il faut particulièrement être vigilant les 6 premiers mois de la vie du bébé, car c’est là où le crâne est le plus malléable.


Il existe deux types de déformations :

  • la plagiocéphalie concerne la déformation d’un seul côté du crâne. Cette déformation est souvent due à une préférence de rotation de la tête du bébé, la cause étant soit liée à un torticolis, soit à une position du corps du bébé que l’on nomme « en virgule ».

  • La brachycéphalie est un méplat sur tout l’arrière du crâne. Ceci vient souvent du fait que le bébé soit trop longtemps allongé sur le dos. Il y a souvent un manque de mobilité de la tête et du corps du bébé (qui peut être assoupli par l’ostéopathe).


Les causes

Elles peuvent être variées et nombreuses :

  • Durant la grossesse, un manque d’espace utérin pour votre bébé peut conduire à une plagiocéphalie.Le risque augmente en cas de grossesse gémellaire (jumeaux).

  • Un accouchement difficile peut aussi laisser des traces, au sens propre. C’est notamment le cas lors de l’utilisation de forceps ou ventouses, ou encore d’un long travail en salle d’accouchement. D’où l’intérêt de voir un ostéopathe pendant sa grossesse.

  • Les premiers mois, votre bébé passe beaucoup de temps sur le dos, pendant son sommeil, mais aussi lorsqu’il est réveillé. S’il garde très souvent la tête tournée du même côté, son crâne pourrait s’aplatir. C’est pour cette raison qu’on voit apparaître davantage de plagiocéphalie chez les bébés de moins de 3 mois que chez les autres. Car après 3 mois, ils passent davantage de temps sur le ventre ou assis.

  • Autre cause possible, un torticolis co


ngénital non pris en charge chez votre bébé. A cause de cette rétraction musculaire votre bébé garde la tête tournée du même côté et la majorité du temps appuyant au même endroit du crâne.


Plagiocéphalie : quel traitement ?


L’ostéopathie est largement plébiscitée par les parents de bébés atteints de plagiocéphalie. Notamment car l’ostéopathie est une médecine naturelle, sans médicament et sans danger pour bébé. Mais surtout car ses résultats sur la plagiocéphalie sont très bons. La plagiocéphalie traitée par un ostéopathe permet dans la majorité des cas d’éviter le port d’une orthèse orthopédique (sorte de casque contre la plagiocéphalie).


Le plus important est de commencer le traitement le plus tôt possible. Plus la plagiocéphalie est traitée tôt, meilleurs sont les résultats. Le traitement chez l’enfant ou l’adulte est plus compliqué et les résultats sont moins bons. Tout simplement car plus il est jeune, plus le crâne du nourrisson est modelable, et plus il s’adapte au traitement effectué.


Le travail de l'ostéopathe aura une vision globale (comme toujours en ostéopathie) de l’enfant et ne pas considérer cette déformation comme essentiellement crânienne.

En effet, il est souvent retrouvé un torticolis avec rotation de la tête privilégiée du coté du crâne aplati, mais aussi un inflexion latérale opposée, l’enfant se présente en « virgule » et en extension de l’ensemble du rachis.

Il faut avoir à l’esprit que l’enfant semble se présenter en « vrille ». Cette vrille va du crane au sacrum, avec souvent une zone de blocage au niveau dorsal (zone entre les omoplates) et des tensions viscérales.


Quelques conseils pour éviter la tête plate :

  • Dès la naissance il faut être vigilant à ce que votre bébé tourne bien la tête des 2 côtés. Il est essentiel de veiller à vos gestes quotidiens pour qu’il n’y ait pas, une stimulation toujours du même côté. Par exemple, dans le lit, vous pouvez vous-même vous coucher avec votre petit trésor pour une petite sieste et bébé à coté de vous, vous regarde en tournant la tête toujours… de votre côté. Donc alternez toujours vos gestes « une fois à droite – une fois à gauche » !

  • Aussi attention aux sources lumineuses, par exemple la fenêtre ou la veilleuse du babyphone, peut attirer le regard de votre bébé toujours du même côté.

  • Soyez vigilants aussi aux positions lorsque vous donnez le biberon. Avec l’allaitement, les mamans alternent général les positions, mais avec le biberon, les parents ont tendance à choisir un coté préféré. Essayez donc d’alterner le plus possible les positions. Aussi, soyez bien vigilants à la position de la tête du bébé : il faut qu’il ait la tête droite, dans l’axe du corps.

  • La journée : évitez à ce que le bébé soit assis trop longtemps sur une surface rigide (type maxi cosy). Préférez les transats en simple tissus qui font un appui moins dur sur l’arrière du crâne. Aussi favorisez le portage physiologique ! C’est l’idéal pour le confort des parents et du bébé : vous avez les mains libres pour vaquer à vos occupations et bébé n’aura pas d’appuis derrière son petit crâne.


0 views

Me suivre

  • Facebook - White Circle

​© 2017 par FERRÉ Caroline. Créé avec Wix.com