Search
  • Caroline Ferré

Douleurs aux cervicales et Ostéopathie




Qui n'a jamais eu de douleurs à la nuque après une longue journée ou à cause d'une mauvaise nuit de sommeil ? Les tensions de la nuque peuvent devenir fréquentes et inconfortables. Comment pallier à cet inconfort ?


Nos 7 vertèbres cervicales constituent une partie essentielle de la colonne vertébrale. Elles ont pour fonction de mobiliser notre tête dans tous les plans de l’espace afin d’orienter les organes des sens vers les stimuli (un son, une odeur, une lumière…) et donc d’interagir avec notre environnement.


Cervicalgies : définition


Les cervicalgies sont des douleurs ressenties à la face postérieure du cou, entre la base du crâne et le haut des épaules. La douleur peut être d’intensité variable, parfois accompagnée de différents symptômes tels que :

  • Raideur nucale avec diminution de l’amplitude de mouvement du cou

  • Trapézalgie : contracture musculaire du trapèze qui descend de la base du crâne, entre les omoplates jusqu’au milieu du dos.

  • Des paresthésies (sensations de picotements) dans les membres supérieurs,

  • Maux de tête en « barre » ou en « casque » : on parle alors de céphalées de tension,

  • Douleur à la mâchoire ou fatigue oculaire,

  • Parfois même des vertiges ou des sensations nauséeuses.



Les causes ?


Les douleurs cervicales peuvent avoir de nombreuses causes, les vertèbres n’étant pas les seules responsables.

En effet, il peut s’agir de : Hernie discale, arthrose, contracture musculaire, étirement ligamentaire suite à une entorse cervicale lors d’un accident.

D’autres éléments de la vie quotidienne sont également à l’origine de cervicalgies:

  • Une mauvaise posture au travail : En particulier si la position est prolongée devant un ordinateur. Vos avant-bras ne reposent pas sur le bureau, l’écran n’est ni en face ni à hauteur de vos yeux et vos jambes sont croisées. Tout cela peut être responsable de vos maux de dos. Alors pensez à vérifier votre posture et à bouger régulièrement. (cf article)

  • Une mauvaise position de sommeil : les positions idéales étant sur le dos et le côté (position fœtale) avec un oreiller à bonne hauteur pour garder l’alignement de la colonne.

  • Le stress : celui-ci joue un rôle important dans la survenue des cervicalgies de par son lien privilégié avec le diaphragme et la mâchoire.



Traitement des cervicalgies en ostéopathie


Pour traiter un patient souffrant de douleurs cervicales en ostéopathie, il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance de l’histoire du patient.

Comme pour tout motif en ostéopathie le traitement sera global sur l’ensemble du corps. Car il existe plusieurs liens entre les cervicales et les autres parties du corps. C’est pourquoi votre ostéopathe à Chateauneuf-du-Pape pourra effectuer des techniques sur les cervicales comme sur les organes de la loge antérieure du cou, les organes digestifs, le diaphragme, le bassin et le crâne.


Une autre zone importante : il s’agit de la mâchoire. Cette articulation a un rôle de pivot central dans l’équilibre et la posture. Si vous avez reçu un choc sur la zone ou que vous avez tendance à serrer/grincer des dents parce que vous êtes stressé par exemple il est fort probable que cela se répercute sur vos cervicales à plus ou moins long terme.


Et ça donne quoi après la séance ?

La douleur et les contractures musculaires peuvent persister jusqu’à 72h après la séance. En effet, il faut laisser un temps d’adaptation au corps pour qu’il s’auto-régule de lui-même et que les contractures musculaires disparaissent progressivement.



Quelques conseils :


  • Mettre de la chaleur pour calmer la douleur, cela détend les muscles et réduit la raideur articulaire (bouillotte, chaufferette, bain ou douche chaude, gant de toilette humide, etc.).

  • Appliquer l’huile essentielle “Gaulthérie” qui est un puissant antalgique naturel. Diluez 3 gouttes de gaulthérie dans un support huileux (arnica, amande douce...) avant application sur la peau.

  • Trouvez une activité physique ou relaxante (yoga,sophrologie..).

  • Faites attention à votre posture au travail, surtout si vous utiliser régulièrement un ordinateur. (cf posture au travail)

  • Vérifiez votre position de sommeil.

  • Faites attention à votre hygiène de vie. L’hydratation joue un rôle important pour la détente musculaire et votre alimentation peut vous jouer des tours via le nerf qui innerve la capsule du foie.


Quelques étirements :

Maintenir cette position pendant 30 secondes de chaque côté.




Caroline Ferré, Ostéopathe D.O.

9 views

Me suivre

  • Facebook - White Circle

​© 2017 par FERRÉ Caroline. Créé avec Wix.com