Search
  • Caroline Ferré

L'Hernie discale

Un peu d'anatomie


Le rachis est composé de vertèbres empilées entre lesquelles sont positionnés des disques intervertébraux (en bleu). Ces disques absorbent les chocs subis par notre colonne vertébrale comme s’il s’agissait d’un petit coussin.

Le disque intervertébral est composé d’un nucléus (en rose) entouré par un anneau fibreux (en bleu).

Il arrive parfois que ce disque subisse certaines contraintes, l’amenant à se déplacer et à déborder de son emplacement habituel. On désigne ce phénomène par le terme débord discal (1).

On parle alors d’hernie discale (2), lorsque le noyau va perforer l'anneau fibreux pour sortir de sa loge.


  • Les symptômes

La hernie discale n'est pas forcément symptomatique. Elle peut passer inaperçue et être découverte fortuitement lors d'un contrôle de routine.


Mais lorsque la hernie est en contact avec le nerf, celui-ci va être comprimé, une inflammation va s'installer et la douleur va se propager le long du trajet nerveux. Selon le nerf atteint, nous parlerons d'une sciatique ou d'une cruralgie.


Le patient peut aussi souffrir de lombalgie chronique ou de lumbago qui vont être causés par les déséquilibres mécaniques engendrés par la hernie discale. En effet, le corps va comme toujours compenser ces déséquilibres.

  • Soulager par l'Ostéopathie


Votre ostéopathe va redonner de la mobilité aux structures (notamment au bassin et au rachis) et lever les tensions (viscérales, fasciales et musculaires) qui provoquent des déséquilibres et augmentent les contraintes sur la hernie.


Le but de votre ostéopathe à Châteauneuf-du-Pape étant une diminution des douleurs et de l'inflammation durable et aura pour objectif de repousser ou d'éviter l'opération selon les situations.


L’ostéopathe et le kinésithérapeute peuvent travailler conjointement pour augmenter l'efficacité du traitement manuel et limiter le traitement médicamenteux.

  • Que faire chez soi ?

Les exercices constituent un élément important dans la récupération d’une hernie discale. Ils permettent de renforcer les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale et “réduire” les contraintes sur le disque.

Ils favoriseront également la flexibilité de la colonne et peuvent aider à réduire le risque de récidive d’une hernie discale.


Mais aussi :

  1. Marcher quotidiennement

  2. Boire de l’eau et des tisanes : La déshydratation étant un facteur de risque de la hernie discale, il faut s’assurer d’être suffisamment hydraté. Il ne faut pas oublier que vos disques sont composés majoritairement d’eau (65 à 85%).

  3. Le massage de la région lombaire et fessière : Cela permet de diminuer les tensions musculaires et d’assouplir les tissus. Je vous conseille l’huile essentielle de gaulthérie, diluée dans une huile de support.

  4. Étirements


Caroline Ferré,

Ostéopathe D.O. à Châteauneuf-du-Pape

17 views0 comments

Recent Posts

See All

Me suivre

  • Facebook - White Circle

​© 2017 par FERRÉ Caroline. Créé avec Wix.com